JE SUIS PÊCHEUR : « Je Vois la Vie en Vosges »

 « Offrez une carte de pêche ! »

 

Ce sont les fêtes de fin d’années, aussi, en cette période de cadeaux, je vous encourage à offrir (ou pourquoi pas « à se faire offrir » !) une carte de pêche. C’est aussi l’occasion de prendre la résolution de parrainer ou d’encadrer un nouveau pêcheur.

Je rappelle qu’à compter du 1er janvier 2017, les cartes seront délivrées uniquement par informatique (site www.cartedepeche.fr ) que ce soit depuis votre domicile, chez les dépositaires agréés ou chez votre président s’il est dépositaire « grand compte ».  Je vous invite à garder le contact avec vos dépositaires et à rester fidèle à votre association de pêche. Nos AAPPMA ont besoin du soutien des membres actifs et des bénévoles.

Cette carte est nécessaire aux passionnés qui continuent à pêcher en période hivernale notamment les pêcheurs de carnassiers dont la fermeture interviendra le dernier dimanche de janvier, sauf réglementation particulière locale (par exemple le lac de Bouzey est fermé pour le carnassier à compter du 11 décembre). Je souhaite à tous ces passionnés de pouvoir continuer à pratiquer notre loisir en espérant que les conditions hydrauliques seront satisfaisantes et non pas comme en janvier 2017 où le gel avait sévi tout le mois empêchant la pratique. Je demande toutefois à ces pêcheurs d’être raisonnables sur leurs prises car les brochets et notamment les femelles préparent leur fraie.

Il fut un temps où nos anciens allaient pêcher un brochet pour le repas familial de Noël ! (Aujourd’hui on mange de la langouste ou du saumon d’élevage…)

Je profite de cet éditorial pour revenir sur « Le Salon des Pêcheurs » organisé par le Club mouche la « Phrygane spinalienne » à Epinal le week-end du 25 au 26 novembre. Je tiens à remercier son président et ses organisateurs bénévoles pour l’excellente tenue de ce salon qui a réuni 33 exposants.

Les enseignements que j’en retire est la fréquentation par de nouvelles générations et souvent en famille très intéressées par les nouvelles techniques de pêche et l’évolution du matériel. J’ai particulièrement apprécié la confection et la marqueterie de très belles raquettes en bois de nos régions par un artisan.

L’avenir de la pêche et de notre loisir auprès des nouveaux pêcheurs est dans la prise en compte de nouvelles techniques et matériaux qui se développent très vite. Nous devons les soutenir et non les interdire ou les freiner. Travaillons plutôt au niveau associatif à la connaissance de l’écosystème aquatique et à la responsabilisation individuelle du pêcheur.

Je souhaite de bonnes fêtes de fin d’années à toutes et tous et vous donne rendez-vous en 2018.