JE SUIS PÊCHEUR : « Je Vois la Vie en Vosges »

 « Bonne Année halieutique 2018 ! »

En cette fin d’année 2017 et début 2018, il est venu le temps des bilans et des vœux.

De l’eau … et de la neige !

Enfin, depuis la mi-novembre, les conditions météorologiques apportent de la pluie et de la neige précoce sur les Hauts. Les rivières retrouvent de bons niveaux hivernaux. Ces conditions hydrauliques sont de bon augure pour l’avenir de la saison de reproduction et de pêche. De plus, s’il n’y a pas de trop fortes gelées en janvier ou février, ces bons niveaux limitent la prédation des cormorans sur les eaux libres. D’autre part, nous espérons toujours que les périodes d’étiage que nous avons connu depuis quelques années ne se renouvelleront pas en 2018.

Des poissons … sauvages !

Les coups d’eau de novembre ont permis aux truites de rejoindre leurs zones de reproduction. Cette reproduction s’est déroulée dans de bonnes conditions lorsque la libre circulation est assurée.

Pour le brochet comme pour les autres poissons d’accompagnement, des eaux hautes en plaine jusqu’en mai sont nécessaires pour assurer une reproduction réussie qui se déroulera en mars et avril, afin de permettre aux reproducteurs d’accéder aux annexes hydrauliques ou aux plaines enherbées inondées pour la ponte des œufs et le développement des alevins.

Des pêcheurs … des bénévoles … des assemblées générales !

Les conditions hydrographiques et météorologiques conditionnent l’activité pêche ! Bien sûr, la prospérité de nos associations agréées repose sur nos effectifs de pêcheurs mais aussi sur l’engagement de nos bénévoles.  Pour 2017, nous enregistrons une légère baisse de nos membres actifs de -1,23 %. Nous constatons une hausse des cartes « découvertes Femmes » (+4,40 %) ainsi que des journalières. Les cartes interfédérales continuent à progresser (+3%) mais ne compensent pas la baisse des majeures (-3,5%). Le fait inquiétant et récurrent est la baisse des cartes « mineures » (-2%) malgré les actions menées au profit des jeunes générations. Persévérons toutefois à faire découvrir la pêche aux plus jeunes, c’est l’avenir de nos associations. Car plus un jeune pratiquera tôt, plus il aura de la chance de garder ce loisir dans ces gênes. N’oublions pas que nous sommes des transmetteurs de valeurs ! C’est l’occasion de remercier nos bénévoles qui s’investissent souvent dans l’ombre pour faire vivre le tissu associatif.

C’est aussi la période des assemblées générales de nos AAPPMA. N’hésitez pas à y participer activement, c’est le rendez-vous annuel du pêcheur avec son association …

Des travaux !

2017 fut une année importante d’actions sur le milieu aquatique, vous avez eu des retours d’expérience à travers les différentes lettres mensuelles. 2018 sera aussi très chargée en travaux aussi bien au niveau associatif que dans le cadre des comités de pilotage avec les collectivités locales. Nous ne manquerons pas de vous rendre compte des actions entreprises sur le terrain.

Bienvenue à Justine !

Pour conclure cet éditorial, nous souhaitons la bienvenue à Justine Weitel qui a pris ses fonctions de technicienne à la fédération le 4 décembre en remplacement d’Aurélien Bansept. Nous lui adressons tous nos vœux de réussite et de satisfaction dans ce premier emploi.

Je souhaite à toutes et tous et ainsi qu’à vos familles une bonne année 2018 et surtout une bonne santé pour pouvoir arpenter nos belles rivières vosgiennes.