Vous pouvez également retrouver toute la réglementation du département dans la rubrique « téléchargements »

 

Période d’ouverture générale :

  • cours d’eau de première catégorie : du 14 mars au 20 septembre inclus
  • cours d’eau de deuxième catégorie : du 1er janvier au 31 décembre inclus

Périodes d’ouverture spécifiques

ESPECES COURS D’EAU DE 1ère CATEGORIE (1) COURS D’EAU DE 2éme CATEGORIE
Truites Fario et arc-en-ciel, saumon de fontaine, omble chevalier, cristivomer Du 14 mars au 20 septembre inclus Du 14 mars au 20 septembre inclus
Corégone Du 14 mars au 20 septembre inclus Du 1er janvier au 31 décembre inclus
Brochet, Perche, Sandre (2) Du 14 mars au 20 septembre inclus Du 1er janvier au 25 janvier inclus et du 1er mai au 31 décembre inclus (sauf pour la perche dans le canal des Vosges où elle est ouverte toute l’année)
Ombre Commun Du 16 mai au 20 septembre inclus Du 16 mai au 31 décembre inclus
Anguille jaune (3) Bassin Versant Rhin Meuse: du 15/04/15 au 15/09/15
Bassin Versant Rhône Méditerranée Corse:du 01/05/15 au 20/09/15
Bassin Versant Rhin Meuse: du 15/04/15 au 15/09/15
Bassin Versant Rhône Méditerranée Corse:du 01/05/15 au 30/09/15
Autres espèces non mentionnées ci-avant et représentées dans le Département des Vosges Du 14 mars au 20 septembre inclus Du 1er janvier au 31 décembre inclus
Ecrevisses à pattes rouges, pieds blancs, pattes grêles INTERDICTION TOUTE L’ANNEE
Autres espèces d’écrevisses non mentionnées ci-avant :La remise à l’eau est prohibée dans toutes les eaux (eaux libres, piscicultures et eaux closes). Du 14 mars au 20 septembre inclus Du 1er janvier au 31 décembre inclus
Grenouille verte et grenouille rousse Du 1er mai au 20 septembre inclus Du 1er janvier au  22  février et du 1er  mai au 20 septembre inclus
Autres espèces de grenouilles INTERDICTION TOUTE L’ANNEE

NOTA :

(1) Par dérogation, la fermeture aux espèces de poissons autres que les salmonidés, exceptés les Corégones, est fixée :
• au 1er novembre au soir dans les lacs de LISPACH, de GERARDMER et de LONGEMER, à l’exception des réserves constituées à proximité de la confluence des ruisseaux
• au 11 octobre au soir dans les plans d’eau de 1ère catégorie piscicole issus d’anciennes exploitations de carrières alluvionnaires, situées en zone inondable et sans contact direct et permanent avec les eaux libres courantes les plus proches, hors période de crue.
L’ouverture de la pêche dans les lacs de LONGEMER, LISPACH et BLANCHEMER est autorisée à compter du 1er mai.
(2) Lac de BOUZEY : la pêche du brochet et de la perche n’est autorisée que du 1er mai au 13 décembre inclus.
La MOSELLE du pont Patch à EPINAL (limite aval) au pont des Mortes à VECOUX ainsi que la MOSELOTTE de sa confluence avec la Moselle à SAINT ETIENNE LES REMIREMONT (limite aval) au pont de la D23 à Nol (limite amont) : La pêche du brochet n’est autorisée que du 1er mai au 20 septembre inclus.
(3) La pêche à l’anguille est interdite toute l’année dans les bassins suivants : Le bassin versant du Madon situé en amont de la confluence de la Gitte, le bassin versant de la Moselle situé en amont de la confluence avec la Vologne, le bassin versant de la Meurthe situé en amont de la confluence avec la Fave, le bassin versant du Rabodeau situé en amont de la confluence avec le ruisseau de Grand Rupt, le bassin versant de la Meuse situé en amont de la confluence avec l’ Aroffe
La pêche de l’anguille au stade anguille argentée et civelle est interdite toute l’année pour les pêcheurs de loisir.

Nombre de lignes autorisées  :
1ère CATEGORIE DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL : DEUX LIGNES AU PLUS
1ere CATEGORIE DU DOMAINE PRIVE : UNE SEULE LIGNE
2ème CATEGORIE : QUATRE LIGNES AU PLUS
Ces lignes doivent être montées sur canne et munies au maximum de deux hameçons ou de trois mouches artificielles, elles doivent être disposées à proximité du pêcheur.

Engins autorisés en 1ère et 2ème catégorie :

  • UNE carafe à vairon d’une contenance maximum de DEUX litres
  • SIX balances à écrevisses (rondes, carrées ou en forme de losange, le diamètre ou la diagonale ne dépassant pas 0,30 m, la taille minimum des mailles de filets étant de 27 millimètres)
  • La pêche en marchant dans l’eau, dans les cours d’eau de 1ère catégorie pendant la période allant de l’ouverture de la pêche dans les eaux de la 1ère catégorie à la veille de l’ouverture spécifique de la pêche de l’ombre commun ( du 14 mars au 15 mai).
  • La pêche à la main, sous la glace, en troublant l’eau ou en fouillant sous les racines et autres retraites fréquentées par le poisson.
  • L’utilisation comme appât ou amorce les œufs de poissons et, dans les eaux de 1ère catégorie piscicole, les asticots et autres larves de diptères.
  • L’utilisation comme appât de poissons appartenant aux espèces présentant une taille légale de capture ou protégées (arrêté ministériel de 1988) ou n’appartenant pas à la liste des espèces présente en France, ou classés susceptibles d’engendrer des déséquilibres biologiques, ou appartenant aux espèces carnassières dans les eaux de 1ère catégorie (brochet, perche, sandre)
  • La pêche dans les parties de cours d’eau, canaux ou plans d’eau, désignés spécifiquement par arrêté préfectoral, dont le niveau est abaissé artificiellement.
  • La pêche à partir des barrages et des écluses ainsi que sur une distance de 50 mètres en aval de l’extrémité de ceux-ci, à l’exception de la pêche à l’aide d’une seule ligne.
  • La pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et aux leurres dans les eaux de 2ème catégorie pendant la période d’interdiction spécifique de la pêche au brochet.
  • La pêche dans les réserves de pêche préfectorales.
Les poissons précisés ci-après ne peuvent être conservés et doivent être remis à l’eau immédiatement après leur capture si leur longueur est, selon l’espèce,  inférieure à :

  • Brochet : dans les eaux de 2ème catégorie piscicole, dans les lacs de GERARDMER, LONGEMER et LISPACH, dans la Moselle du pont Patch à EPINAL (limite aval) au pont des Mortes à VECOUX (limite amont) ainsi que la Moselotte de sa confluence avec la Moselle à SAINT ETIENNE LES REMIREMONT (limite aval) au pont de la D23 à Nol (limite amont) : 0.50 m
  • Sandre : dans les eaux de 2ème catégorie piscicole : 0, 40 m
  • Cristivomer : 0,35 m
  • Corégone : 0,30 m
  • Saumon de Fontaine et omble chevalier : 0,23 m
  • Ombre commun :
    0,35 m : dans le cours principal de la Moselle et de la Mortagne, ainsi que dans le cours principal de la Cleurie à l’aval du Saut de la Cuve au Syndicat et le cours principal de la Moselotte à l’aval du pont de la RD23 à Nol.
    0,30 m : autres cours d’eau du département
  • Truite fario et arc-en-ciel, autre que truite de mer :
    • Bassin de la MOSELLE :
      0,30 m : Lacs de LONGEMER et GERARDMER
      0,25 m :
      • La Moselle de la limite avec le département 54 jusqu’au pont Patch à Epinal (limite 1ère catégorie) ainsi que ses affluents et sous affluents sauf l’Abime et le Durbion en amont de leur confluent, ainsi que leurs affluents et sous affluents classés en 1ère catégorie
      • La Moselle du Pont Patch à EPINAL (limite aval 1ère catégorie) jusqu’au pont de l’Etat, commune de Ramonchamp
      • La Moselotte de sa confluence avec la Moselle jusqu’au barrage de la centrale des Graviers, commune de Saulxures/moselotte
      • La Vologne de sa confluence avec la jamagne jusqu’à sa confluence avec la Moselle
      0,23 m :
      • La Moselle, du pont de l’Etat, commune de Ramonchamp, jusqu’au pont Jean de la RN66, commune de St Maurice/Moselle
      • La Moselotte du barrage de la centrale des Graviers, commune de Saulxures/Moselotte jusqu’à sa source
      • L’Abime et le Durbion en amont de leur confluent, ainsi que leurs affluents et sous affluents classés en 1ère catégorie
      • Le ruisseau d’Argent, Les Nauves, la Niche, le ruisseau de Sainte-Anne, le Barba, la Cleurie, le Bouchot, le Neuné à l’aval du pont de la RD 81 à la Houssière
      • La Jamagne sur tout son cours
      • La Vologne de l’exutoire du lac de Longemer à sa confluence avec la Jamagne
      0,20 m :
      • Autres cours d’eau du bassin non cités ci-dessus.
    • Bassin de la MEURTHE :
      0,23 m :
      • La Meurthe en aval de sa confluence avec la Petite Meurthe
      0,20 m :
      • La Meurthe de sa source jusqu’à la confluence de la Petite Meurthe
      • Autres cours d’eau du bassin non cités ci-dessus
    • Bassin de la MORTAGNE :
      0,23 m :
      • La Mortagne sur tout son cours vosgien ainsi que ses affluents et sous affluents.
    • Bassin de la SAONE :
      0,23 m :
      • La Saône, le Côney, le Bagnerot, la Semouse, l’Augronne et la Combeauté, sur tout leur cours Vosgien ainsi que leurs affluents et sous-affluents.
    • Bassin de la MEUSE :
      0,25 m :
      • La Meuse, la Saônelle, le Mouzon, l’Anger, le Vair, la Frézelle, la Vraine, le Petit Vair sur tout leur cours vosgien ainsi que leurs affluents et sous-affluents.
    • Bassin du MADON :
      0,25 m :
      • Le Madon sur tout son cours vosgien ainsi que ses affluents et sous-affluents.
  • Lacs de Gérardmer et Longemer : l’emploi de trois lignes montées sur canne munies de deux hameçons au plus ou de trois mouches artificielles au plus est autorisé dans ces deux lacs. La pêche du Corégone ne se fera qu’à une seule ligne montée sur canne, munie de 10 hameçons au maximum ; dans ce cas l’emploi d’autre ligne pêchante est interdit. La pêche à la traîne à partir d’une embarcation est autorisée à l’exclusion des embarcations propulsées avec un moteur thermique, dans ces deux lacs. Les embarcations seront munies d’un maximum de 3 lignes de traîne, montées sur canne, équipée chacune de deux hameçons au maximum.
  • Lac de Bouzey : la pêche à la traîne à partir d’une embarcation à propulsion humaine (à l’exclusion notamment des propulsions à voiles et à moteurs) est autorisée dans ce lac. Les embarcations seront munies d’un maximum de 3 lignes de traîne, montées sur canne, équipées chacune de deux hameçons au maximum.
  • Lac de BLANCHEMER : l’emploi de trois lignes au maximum dont une seule armée au vif, afin de protéger la truite principale espèce carnassière, est autorisée. Seule la pêche depuis le bord est autorisée. La pêche à l’asticot et aux larves de diptères demeure interdite.
  • Lac de LISPACH : l’emploi de trois lignes au maximum est autorisée. L’emploi d’asticots et autres larves de diptères est autorisé comme appât. Mais l’amorçage à base d’asticots et autres larves de diptères demeure interdit. Seule la pêche depuis le bord est autorisée.

L’emploi d’asticots et autres larves de diptères est autorisé comme appât. Mais l’amorçage à base d’asticots et autres larves de diptères demeure interdit. Pêche à deux lignes autorisée.
Mise à l’eau des embarcations de pêche sur le lac de la Plaine (CELLES SUR PLAINE) : La mise à l’eau des embarcations de pêche est autorisée uniquement à partir de la rampe située en rive gauche à proximité du barrage. Le stationnement des véhicules et remorques doit être effectué sur l’aire de stationnement située en rive gauche en dessous du barrage.

Le nombre maximum de captures de salmonidés autorisé par pêcheur et par jour est fixé à 6 dont 2 ombres au plus sur tout le territoire du département (salmonidés : truites fario et arc en ciel, ombres commun, ombles chevalier, corégones, saumons de fontaine, cristivomers.

AAPPMA de GRANGES SUR VOLOGNE : le nombre de captures de truites fario autorisé par pêcheur est fixé à 2 par jour, 4 par semaine et 20 par an.

Les pêcheurs titulaires d’une carte de pêche annuelle des AAPPMA du Groupement d’Actions Piscicoles ou « GAP » (regroupant les AAPPMA de Gérardmer, Cornimont, La Bresse, Vagney, Le Tholy, Saulxures/Moselotte, Le Ménil et Ventron) et du Groupement Réciprocitaire du Massif Vosgien ou « GPRMV » (regroupant les AAPPMA de Arches, La Baffe, Granges sur Vologne, Pouxeux, Remiremont, Rochesson et Saint-Amé) doivent noter chaque salmonidé prélevé aussitôt après sa capture sur les modèles de carnets de prises délivrés par ces groupements, afin de suivre annuellement les populations de salmonidés dans le cadre de la mise en place des plans de gestion piscicole de ces AAPPMA.

Sur le parcours de la Moselle allant de la limite avec le département 54 (limite aval) jusqu’au pont Patch à EPINAL (limite amont), tout sujet d’ombre commun capturé doit être remis immédiatement à l’eau sans distinction de taille.

Secteur amont : du pont Patch à la passerelle du Cours. Secteur aval : de la passerelle du Cours au pont Sadi Carnot.

Période d’ouverture :

Secteur amont : du 16 mai jusqu’au 29 novembre.

Secteur aval : du 1er janvier au 25 janvier et du 16 mai jusqu’au 31 décembre.

Seule la pêche avec une mouche artificielle armée d’hameçon simple sans ardillon et propulsée uniquement à l’aide du poids de la soie est autorisée. L’usage d’autres lests du type buldo ou olive plombée est interdit. Sur le parcours, après chaque capture, le poisson sera libéré dans l’instant. Il pourra être procédé à des mesures et des photos avant remise à l’eau.